Comme la plupart des Hommes modernes, vous êtes équipé d’un laptop (Apple dans notre cas) et vous n’avez pas de clavier ni souris USB. Alors comment configurer votre Raspberry Pi ? Pas de panique, voilà une solution.

Étape 1. Télécharger Raspbian Buster

L’OS de Raspberry s’appelle Raspbian et la dernière version (2019) s’appelle Buster. On en télécharger une image parmi les 3 disponibles :

  • Raspbian Buster with desktop and recommended software
  • Raspbian Buster with desktop
  • Raspbian Buster Lite

https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/

Quelle image choisir ?
Si vous voulez avoir une interface graphique ou un accès bureau, choisissez la version desktop. Si vous ne comptez utiliser que le terminal de votre Raspberry Pi et souhaitez optimiser la RAM, choisissez la version Lite.

J’ai installé Raspbian Buster with desktop. Faut pas déconner non plus.

Étape 2. Mettez Raspbian sur la carte SD

Vous allez à présent flasher raspian sur votre carte SD. Pour ça je vous conseille de télécharger Etcher.

Regardez comme c’est beau. 3 simples étapes, comme on les aime.

Insérez une mini carte SD vierge et un adaptateur dans votre mac, puis…

  • Sélectionnez l'image de Raspbian (fichier zip)
  • Sélectionnez votre carte SD
  • Flash !

Étape 3. Ajoutez ssh pour autoriser la connexion à distance

C’est ce qui vous permettra de vous connecter depuis votre mac à votre raspberry et à interagir avec, sans clavier ni souris externe.

Image for post

Pour des raisons de sécurité, ssh n’est plus activé par défaut. Pour l’activer, vous devez placer un fichier vide nommé ssh (sans extension) à la racine du disque de démarrage.

Ouvrez une fenêtre de terminal et exécutez cette commande :

touch /Volumes/boot/ssh

Voilà c’est fait. À présent si vous êtes un peu maniaque, nettoyez votre terminal avec un petit…

clear

Si vous l’avez fait, sachez que nous avons tous deux une passion pour le rangement et le minimalisme. On est ensemble mon frère. Et si vous venez de découvrir les commandes touch et clear, sachez que vous n’avez pas fini d’utiliser votre terminal. Ah, la magie de Linux ! (cc Maxime Laigre)

Étape 4. Ajoutez le wifi à votre Raspberry

Créez un fichier à la racine du boot appelé : wpa_supplicant.conf :

touch /Volumes/boot/wpa_supplicant.conf

Puis collez dans le fichier le texte suivant :

country=US
ctrl_interface=DIR=/var/run/wpa_supplicant GROUP=netdev
update_config=1network={
   ssid="NETWORK-NAME"
   psk="NETWORK-PASSWORD"
}

Modifiez évidemment le code ISO de votre pays (FR pour la France), le network name et network password.

Quand vous allumerez votre RPI (là vous vous dites que cette abréviation a un charme fou), il se connectera automatiquement à votre réseau wifi. Pratique.

Étape 5. Éjectez la carte micro SD

Cette étape se passe de commentaire mais elle est importante. Avis aux psychopathes qui ne respectent rien en arrachant les clés usb de leurs ordinateurs. 🙀

Étape 6. Démarrez votre Raspberry Pi sur la carte micro SD

  • Retirez la carte mini-SD de l’adaptateur et mettez-la dans l’adaptateur du Raspberry Pi
  • Branchez un câble d’alimentation USB-C dans le port d’alimentation.
  • Branchez votre RPI à une télé ou n’importe quel écran pour voir l’interface desktop du RPI. Si vous n’avez pas de télé, d’écran, de cable HDMI, d’adaptateur ni de télé, vous pourriez envisager de reprendre votre vie en main. Sérieusement.

Bon d’accord, je vous montrerai comment voir l’interface desktop de votre Raspberry Pi sur votre mac à deux mille-euros. 💵

  • Donnez au Pi suffisamment de temps pour démarrer (cela peut prendre une minute ou deux. Le temps de boire un verre d’eau. 🌊

Étape 7. Pilotez votre raspberry à distance via ssh

Grâce à l’étape d’installation de ssh nous pouvons piloter notre Pi à distance. L’utilisateur par défaut est pi et le mot de passe par défaut est raspberry

Vous pouvez trouver Raspberry Pi’s sur votre réseau wifi en utilisant leur nom d’hôte suivi de .local (exemple : raspberrypi.local). Il faut donc logiquement que votre mac soit sur le même réseau wifi que votre Pi.

Dans le terminal, collez les commandes suivantes :

ssh-keygen -R raspberrypi.local
ssh pi@raspberrypi.local

Vous comprenez peut-être à présent pourquoi ssh n’est pas activé par défaut ?

  • Si le pi (autre surnom sympa pour cette petite bête) ne répond pas, appuyez sur Ctrl-C et réessayez la dernière commande.
  • Si un avertissement vous y invite, appuyez simplement sur Entrée pour accepter la valeur par défaut (Yes).
  • Tapez le mot de passe par défaut raspberry

Étape 8. Changez votre hostname and password

Félicitations ! Vous pouvez maintenant accéder à votre Raspberry Pi par wifi !

Parce que votre pi est maintenant sur le réseau, vous devez immédiatement changer le nom d’hôte et le mot de passe.

Sur la ligne de commande Pi, tapez :

sudo raspi-config

Vous devriez voir ça.

Image for post

Retro n’est-ce pas ? 🕺

Sélectionnez les options pour changer le nom d’hôte et le mot de passe. Sur une nouvelle image, je recommanderais également d’étendre le système de fichiers (maintenant sous les options avancées).

Une fois les modifications effectuées, redémarrez.

// Rappelez-vous qu’une fois redémarré, vous devrez utiliser le nouveau nom d’hôte pour vous connecter via ssh. Par exemple, si votre nouveau nom d’hôte est mypi, vous vous connecterez ainsi sur un Mac :

ssh pi@mypi.local

Je ne l’ai pas fait, j’aime bien écrire raspberry.

Alors que vous avez quasiment fini votre configuration pensez utilisateurs windows en train de galérer deux fois plus que vous dans leur config. Moquez-vous d’eux intérieurement.

Étape 9. Faites les mises à jour

Une fois connecté par WiFi, la prochaine chose à faire est d’effectuer quelques mises à jour :

sudo apt-get update -y
sudo apt-get upgrade -y

Étape 10. Afficher la vue Desktop sur mac

Et voilà comment voir l’interface de votre raspberry sur un ordinateur qui coûte 60 fois plus cher.

  1. Rendez-vous sur l’App store et téléchargez windows remote desktop
  2. Ouvrez l’application
  3. Cliquez sur + New en haut à gauche
  4. Complétez Connection name par le nom de votre connection. J’ai mis "my-pi at Germinal"
  5. Complétez PC name avec l’adresse ip de votre RPI
  6. Complétez username et password. Par défaut le username est pi et le password est raspberry. Sauf si vous avez tout changé à l’étape précédente.
Image for post

Puis double cliquez sur votre desktop (pour moi "my-pi at Germinal") pour ouvrir la vue desktop du Raspberry.

Image for post

TA DAAM 🦾

Beau levé de soleil n'est-ce pas ?

Bonne découverte de l’interface !

J’espère que l’article vous aura été utile, n'hésitez pas à m’envoyer un message sur Linkedin si vous avez des idées d'améliorations pour cet article :)